Mot-clé - société

Fil des billets

mercredi 6 janvier 2016

Je suis chrétien !

Il y a un an, j'étais "Charlie". Je ne le regrette pas : la liberté d'expression doit être protégée.

Aujourd'hui, 6 janvier 2016, Charlie-Hebdo, dans sa une, présente une caricature du Dieu des chrétiens (ou des francs-maçons? ou des deux?), en vêtements ensanglantés, considéré comme responsable des exactions des islamistes.

Je ne conteste pas à Charlie le droit de caricaturer ce qu'il veut, mais je déplore sa mauvaise foi. Il est tellement plus facile de faire endosser les crimes abominables des islamistes au Dieu des chrétiens. En cela il ne prend aucun risque, c'est bien connu : les chrétiens tendent l'autre joue. Je ne supporte pas la mauvaise foi. Celle-ci est engendrée par la peur. Je ne reproche pas au caricaturiste d'avoir peur, mais de se défouler sur les chrétiens qui sont souvent les premières victimes des islamistes.

Pour moi, Charlie, c'est fini. infochretienne-pardonneleur-400.jpg

Lire aussi cet article.

mardi 17 novembre 2015

Ces attentats, une abomination !

Je-suis-Paris-en-colere.jpg

En colère, parce que :

  • En janvier, après les attentats contre Charlie-Hebdo, j'entendais : "Ils l'ont quand-même un peu cherché !"
  • Après les attentats contre l'Hyper Cacher, visant des juifs, je pose la question : "Ils l'ont cherché aussi ?"
  • Après les attentats du 13 novembre contre le Stade de France, le Bataclan, les terrasses de café et autres "lieux de perdition" : "Ils visent tout le monde !" J’ai envie de leur répondre "Ah ? et ils l'ont cherché eux aussi ?"
  • Depuis quarante ans et surtout les vingt dernières années, on n'arrête pas d'acheter la paix sociale à coups de milliards injectés dans les "quartiers" et de faire des compromis scandaleux, on ferme les yeux sur les trafics de drogue ou d'armes, on est laxiste en matière de condamnation de crimes et on finance en partie les mosquées avec nos impôts.
  • Bien des responsables politiques estiment que l'islam est compatible avec la république alors que le christianisme est voué aux gémonies.
  • Personne ou presque n'ose dire que la violence exercée par les islamistes trouve sa source dans le coran et les hadith qui appellent au meurtre des juifs, des chrétiens, des "mécréants" etc. en tout temps et où qu'ils se trouvent.
  • Très peu de voix s'élèvent pour prendre la défense des chrétiens persécutés par la "religion d'amour, de tolérance et de paix".
  • Les gouvernements successifs fricotent avec des pays arabes dont on sait qu'ils financent le terrorisme, mais ils continuent à leur vendre des armes et des avions.
  • Parmi les migrants, il y a des musulmans qui molestent ou menacent des chrétiens dans les centres d'accueil (Flüchtlingsheime), sur le territoire allemand, mais silence radio de la presse mainstream.
  • Lorsque les responsables musulmans dénoncent (parfois du bout des lèvres seulement) les attentats, ils s’empressent d’ajouter : "Pas d’amalgame !"
  • Quand un mur d’une mosquée est tagué, il fait la une des journaux, mais quand une église est profanée, personne ou presque n’en parle.
  • Si nous sommes dans cette situation, "c'est notamment la faute des Français et des Occidentaux, racistes et islamophobes, qui pratiquent l'amalgame" etc. Ces discours me sont insupportables.
  • Globalement, tous les gouvernements depuis Giscard d'Estaing ont leur part de responsabilité. Ce dernier a accueilli en France (Neauphle-le-Château) un islamiste qui a renversé le Chah d'Iran et établi la "république islamique", pensant en retirer un bénéfice. Bien mal lui en prit : Khomeiny au pouvoir, la France est devenu le "petit Satan" !
  • Et, cerise sur le gâteau, sur les chaines étrangères on voit des images montrant des écriteaux ou des pancartes disant "Pray for Paris". Pourquoi ne les voit-on jamais sur les médias français ? Laïcardise et islamophilie caractérisent nos journalistes.

Pray-for-Paris.jpg

vendredi 30 janvier 2015

Suis-je Charlie ?

Dans un précédent billet, j'affirme que "Je suis Charlie", puis dans un autre, "Je suis casher". J'aurais pu mettre "Je suis juif", ce qui revient au même. Des polémiques surgissent ici où là sur ce slogan largement récupéré par le "camp du bien", entendez par là les prêtres de la gauche française donneuse de leçons au monde entier.

Meurtri.jpg

- Meurtri par ces idéologues au pouvoir qui ont instrumentalisé le slogan "Je suis Charlie" ;

- Meurtri parce que les chrétiens dans le monde subissent les conséquences de "Charlie" (tous les prétextes sont bons pour les barbares) alors que les dessinateurs des caricatures se déclarent ouvertement athées ;

- Meurtri parce qu'on a presque oublié l'assassinat des juifs et des policiers ;

- Meurtri parce que les musulmans en France demandent la protection de leurs mosquées, alors que ce sont les juifs qui sont visés ;

- Meurtri parce que l'on va restreindre la liberté d'expression pour ne pas "heurter" certaines sensibilités, alors que l'on ne se préoccupe pas de celles des chrétiens, juifs ou autres ;

- Meurtri parce que les changements de fond nécessaires ne seront pas réalisés : restauration de l'autorité à l'école, application de la loi pour tous, arrêt des remises ou des allègements de peines pour les délictueux, application de la loi martiale pour les terroristes ;

- Meurtri parce qu'au lieu de prendre les bonnes mesures, on va encore injecter des millions dans certains "quartiers", si ceux-ci sont délabrés, il faudrait peut-être se demander pourquoi et par qui !

Alors quand je suis "Charlie", cela signifie que je défends la liberté de penser et d'expression, ni plus, ni moins. Cette liberté a été chèrement acquise par les protestants qui se sont battus avec d'autres pour l'obtenir. On attribue à Voltaire les propos suivants : "Je ne suis pas d'accord avec vous, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire".

mardi 15 janvier 2013

Nombre de particpants à la Manifestation pour tous

Le gouvernement nous ment sur les chiffres !

L'article n'est malheureusement plus disponible sur le net, mais voici un
Extrait : "La préfecture de Paris a confié à la Gendarmerie le comptage des manifestants. La gendarmerie a été suspendue de cette mission en milieu de journée (17h). C’est alors la Police qui a pris le relais du comptage. Ainsi le chiffre de 340.000 personnes annoncés à 17h40 par la Préfecture correspondent au comptage simple du nombre de personnes présentes sur le Champ de Mars entre 17h et 17h30."

samedi 12 janvier 2013

Non au "mariage pour tous" !

Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère.

J'irai à Paris ce 13 janvier pour participer à la manifestation.

- Que des homosexuels veuillent vivre ensemble, je m'en fiche complètement.
- Qu'ils veuillent hériter réciproquement de leurs biens, je m'en fiche complètement.
- Pour ces choses, ils ont le PACS, que celui-ci soit "amélioré", je m'en fiche complètement.

Par contre, je n'admets pas que l'on prive les enfants à naître de leur père ou de leur mère. On les prive d'une partie de leur identité. Arrivés à l'adolescence, ils se révolteront contre ces "parents" égoïstes qui ne pensent qu'à assouvir leurs propres lubies.
L'enfant n'est pas un objet, et le "droit à l'enfant" n'existe pas.

Il n'y a que peu d'enfants adoptables (environ 1 pour 10 couples demandeurs). L'on recourra alors à :
- la PMA : procréation médicalement assistée : une femme se fera inséminer par un donneur de sperme anonyme => impossible pour l'enfant de connaître le père,
- la GPA : gestation pour autrui : une femme louera son ventre et "vendra" le bébé aux "heureux papas" => impossible pour l'enfant de connaître la mère. Il y a fort à parier que cette activité sera pour l'essentiel "délocalisée" dans les pays du tiers-monde, où le "coût de production" sera largement inférieur à celui pratiqué en Europe.
Mais pour certains (comme Pierre Bergé, industriel), louer ses bras ou son ventre, quelle différence ?

Menaces sur le livret de famille :
Pour ne pas gêner les "couples" homosexuels, on remplacera "nom du père" et "nom de la mère" par "nom du parent 1", "nom du parent 2". Ainsi, TOUTES les familles seront impactées par cette loi qui sera promulguée par pure idéologie et pour une minorité bruyante. Je suis père de famille, pas un "parent 1".

Les juristes et les généalogistes vont s'arracher les cheveux. L'administration deviendra complexe.

On accuse les personnes qui sont contre le "mariage pour tous" d'homophobie, de personnes refusant la liberté des homosexuels, mais ceux-ci pensent-ils aux enfants privés d'identité, qui ne pourront jamais connaître leur mère ou leur père ?

Alors demain manifesteront :
- des chrétiens,
- des juifs,
- des musulmans,
- des athées,
- des homosexuels qui demandent qu'on les laisse en paix et ne souhaitent pas avoir d'enfants,
- des gens de toutes sortes.

Des milliers de maires et d'adjoints s'opposent au "mariage" des homosexuels :
http://www.mairespourlenfance.fr/les-signataires?search_field=dept&value=67
Or, lorsque la loi sera votée, ils ne pourront pas s'opposer à l'obligation de célébrer de tels mariages. La liberté de conscience sera bafouée.

Informations sur la manifestation du dimanche 13 janvier (demain) :
http://www.lamanifpourtous.fr/

dimanche 22 janvier 2012

Antidoxe ou comment soigner sa doxa !

Antidoxe

Ceci n'est pas une tache !

 

Depuis quelques semaine existe sur le Net un site nouveau appelé Antidoxe.
Ne cherchez pas dans le dictionnaire : ce mot ne s'y trouve pas.Ce site doit permettre de soigner sa doxa. Tiens ! ce mot-là, on le trouve dans le dictionnaire. Alors, voyons un peu :

Larousse :
"Ensemble des opinions communes aux membres d'une société et qui sont relatives à un comportement social."

Selon Pierre Bourdieu (Raisons pratiques, Seuil, 1994, p.129)
"La doxa est un point de vue particulier, le point de vue des dominants, qui se présente et s'impose comme point de vue universel; le point de vue de ceux qui dominent en dominant l'État et qui ont constitué leur point de vue en point de vue universel en faisant l'État."

Pour le philosophe Edmund Husserl (1859 - 1938) il s'agit d'un ensemble de croyances et d'idées non objectives.

Si donc vous voulez lire des articles qui sortent des sentiers battus, des dogmes convenus et de la bien-pensance généralisée mise en avant dans les principaux médias, alors je vous inivite à faire un tour sur le site d'Antidoxe.

Bonne lecture et bon surf.

samedi 16 décembre 2006

Quelques blogs ou sites intéressants

Le blog de Sébastien Fath :

Ce "blog scientifique et citoyen" traite des questions sociologiques, politiques et religieuses. Sébastien Fath est chercheur au CNRS et s'intéresse particulièrement au protestantisme évangélique en France et dans le monde. Il analyse ces mouvements avec un esprit critique et signale autant leurs qualités que leurs dérives, là où elles existent. Ce blog permet de mieux connaître les évangéliques souvent méconnus, surtout en France.

Le Centre Technique de Garoua :

Le CTG est un Centre de formation professionnelle de l'Union des Eglises Baptistes du Cameroun. Il permet à des jeunes d'acquérir une formation leur permettant d'exercer un métier et éventuellement monter leur propre entreprise.