Mot-clé - enfants

Fil des billets

mardi 15 janvier 2013

Nombre de particpants à la Manifestation pour tous

Le gouvernement nous ment sur les chiffres !

L'article n'est malheureusement plus disponible sur le net, mais voici un
Extrait : "La préfecture de Paris a confié à la Gendarmerie le comptage des manifestants. La gendarmerie a été suspendue de cette mission en milieu de journée (17h). C’est alors la Police qui a pris le relais du comptage. Ainsi le chiffre de 340.000 personnes annoncés à 17h40 par la Préfecture correspondent au comptage simple du nombre de personnes présentes sur le Champ de Mars entre 17h et 17h30."

samedi 12 janvier 2013

Non au "mariage pour tous" !

Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère.

J'irai à Paris ce 13 janvier pour participer à la manifestation.

- Que des homosexuels veuillent vivre ensemble, je m'en fiche complètement.
- Qu'ils veuillent hériter réciproquement de leurs biens, je m'en fiche complètement.
- Pour ces choses, ils ont le PACS, que celui-ci soit "amélioré", je m'en fiche complètement.

Par contre, je n'admets pas que l'on prive les enfants à naître de leur père ou de leur mère. On les prive d'une partie de leur identité. Arrivés à l'adolescence, ils se révolteront contre ces "parents" égoïstes qui ne pensent qu'à assouvir leurs propres lubies.
L'enfant n'est pas un objet, et le "droit à l'enfant" n'existe pas.

Il n'y a que peu d'enfants adoptables (environ 1 pour 10 couples demandeurs). L'on recourra alors à :
- la PMA : procréation médicalement assistée : une femme se fera inséminer par un donneur de sperme anonyme => impossible pour l'enfant de connaître le père,
- la GPA : gestation pour autrui : une femme louera son ventre et "vendra" le bébé aux "heureux papas" => impossible pour l'enfant de connaître la mère. Il y a fort à parier que cette activité sera pour l'essentiel "délocalisée" dans les pays du tiers-monde, où le "coût de production" sera largement inférieur à celui pratiqué en Europe.
Mais pour certains (comme Pierre Bergé, industriel), louer ses bras ou son ventre, quelle différence ?

Menaces sur le livret de famille :
Pour ne pas gêner les "couples" homosexuels, on remplacera "nom du père" et "nom de la mère" par "nom du parent 1", "nom du parent 2". Ainsi, TOUTES les familles seront impactées par cette loi qui sera promulguée par pure idéologie et pour une minorité bruyante. Je suis père de famille, pas un "parent 1".

Les juristes et les généalogistes vont s'arracher les cheveux. L'administration deviendra complexe.

On accuse les personnes qui sont contre le "mariage pour tous" d'homophobie, de personnes refusant la liberté des homosexuels, mais ceux-ci pensent-ils aux enfants privés d'identité, qui ne pourront jamais connaître leur mère ou leur père ?

Alors demain manifesteront :
- des chrétiens,
- des juifs,
- des musulmans,
- des athées,
- des homosexuels qui demandent qu'on les laisse en paix et ne souhaitent pas avoir d'enfants,
- des gens de toutes sortes.

Des milliers de maires et d'adjoints s'opposent au "mariage" des homosexuels :
http://www.mairespourlenfance.fr/les-signataires?search_field=dept&value=67
Or, lorsque la loi sera votée, ils ne pourront pas s'opposer à l'obligation de célébrer de tels mariages. La liberté de conscience sera bafouée.

Informations sur la manifestation du dimanche 13 janvier (demain) :
http://www.lamanifpourtous.fr/

lundi 25 octobre 2010

Le Village de la Joie à Madagascar

Village de la Joie J'ai l'honneur de vous présenter le Village de la Joie à Madagascar qui est une association humanitaire. Elle est dirigée par un couple d'enseignants retraités qui l'ont construit avec leurs propres économies. Charles et Simone, les responsables nous le présentent dans la vidéo ci-dessous.

Pour aller plus loin, voici le site Internet du Village de la Joie.