Mot-clé - alsace-elsass

Fil des billets

vendredi 20 novembre 2015

Le marché de la Honte !

img_0038-A.jpg

Les sinistres tueries commises à Paris par les islamistes amènent les responsables municipaux à s'interroger si l'on peut encore organiser des fêtes ou des rassemblements. A juste titre d'ailleurs. Et je ne blâmerais aucun maire qui déciderait d'annuler telle manifestation publique.

La question s'est posée également à Strasbourg quant à la 445ème édition cette année du marché de Noël. La question est pertinente, vu qu'un attentat avait déjà été déjoué en décembre 2000 contre ce même marché.

Le maire a donc tranché : il sera maintenu, mais en partie seulement. Le marché sera composé uniquement de commerçants. La crèche vivante est supprimée, ainsi que le marché « Off », axé sur l’économie sociale et solidaire !

Je m'interroge : une crèche vivante, symbole "chrétien" serait une insulte aux musulmans et pourrait exciter quelques criminels qui déchargeraient leur kalach sur un homme, une femme, une poupée dans la crèche, un boeuf et un âne ! Idem pour le marché "Off" : la solidarité et l'action sociale pourrait irriter ces criminels au plus haut point et mettre en danger ceux qui s'y aventureraient. Mais pour les commerçants, le risque doit être minime !

Conclusion : Business is welcome, exit le spirituel, le social et le solidaire ! Les chrétiens n'ont qu'à se recueillir chez eux et les pauvres peuvent crever, pourvu que les commerçants fassent leurs affaires ! Les laïcards de tous bords peuvent se frotter les mains : le marché de Noël ne comporte plus que les marchands du temple !

Je suis dégoûté, scandalisé, c’est à vomir !

dimanche 16 mai 2010

Courrier des lecteurs - L'éclairage des autoroutes urbaines

Cet article envoyé au quotidien régional a été publié le dimanche 7 février dernier. Il fait suite à une décision prise par les autorités de supprimer l'éclairage des autoroutes urbaines strasbourgeoises :

Je suis surpris qu'une autorité quelle qu'elle soit puisse décider de l'extinction définitive des feux sur les autoroutes de Strasbourg et environs, au demeurant très chargées. Alors que l'on nous a inculqué pendant des décennies que "la vue c'est la vie", on voudrait maintenant nous prouver que les autoroutes sont plus sûres sans éclairage, car "les automobilistes sont plus concentrés" ! Par ailleurs, il paraît que cela contribuerait à ralentir le "réchauffement climatique" et permettrait de faire des économies. Je pense que renoncer à construire le GCO produira une économie bien plus importante. Je propose que l'on prenne les mêmes décisions pour les autoroutes parisiennes éclairées sur des centaines de kilomètres, sans compter les innombrables tunnels, éclairés eux aussi. Ou encore à Lyon ou Marseille ou d'autres grandes villes. On verrait les levées de boucliers que de telles décisions susciteraient.
Strasbourg, "capitale de l'Europe", se retrouve être capitale des autoroutes urbaines plongées dans les ténèbres. Jusqu'à quand les Alsaciens accepteront-ils de fermer les yeux sur des décisions pour le moins douteuses ?

Courrier des lecteurs - Prix du TGV

Il y a bien longtemps que je n'ai plus alimenté ce blog. C'est pourquoi je publie ici plusieurs "courriers des lecteurs" envoyé à un grand quotidien régional qui les a publiés.

Le TGV Est a été mis en service le 10 juin 2007, soit exactement un quart de siècle après celui qui relie Paris à Lyon (1981). Pourtant la voie ferrée reliant Strasbourg à Mulhouse avait été aménagée et elle a servi pour les tests effectués entre 1975 et 1981. Au moins une dizaine d'années ont été perdues en discussions et tergiversations, autant par les autorités "centrales" que par les élus régionaux.

Maintenant nous l'avons, mais en partie seulement car il manque le tronçon Baudrecourt-Vendenheim encore en chantier. Et nous le payons cher...

Voici donc le "courrier des lecteurs", publié le 6 septembre 2009, sur les prix appliqués au TGV entre Strasbourg et Paris.  La phrase entre [crochets] n'a pas été publiée par le journal.

J'ai reçu cette semaine une publicité par mail de la part de la SNCF. On y propose des billets "Prems" (prix les plus bas sur Internet) pour différents trajets : Paris-Bordeaux et Paris-Grenoble : 25 euros, Paris-Montpellier, Paris-Marseille et Paris-Strasbourg : 45 euros. J'en déduis donc que Strasbourg est aussi loin de Paris que Marseille, ou en tout cas plus loin que Bordeaux ou Grenoble ! Plus sérieusement, je constate que nous sommes toujours pris pour des pigeons : non seulement nous avons du attendre le TGV pendant un quart de siècle après Paris-Lyon, mais notre région en a payé une part importante et nous payons les tarifs les plus élevés de France. Nous subissons une sorte de double peine. Et maintenant, la région va de nouveau débourser des sommes considérables pour la réalisation des 100 km manquants. A quel tarif paierons-nous alors le train ? [Il serait grand temps que nos élus réagissent. On ne peut laisser agir la seule loi du marché (qui s'apparente à la loi de la jungle)]. A une époque où on nous culpabilise de trop utiliser la voiture, il serait temps de rendre plus équitables les tarifs des transports collectifs.

jeudi 9 novembre 2006

Im Patrick sinner Blog (1)

c_h_fond_blanc.gif

Un nouveau Blog !

Je suis alsacien, et chrétien ! ou faut-il dire chrétien et alsacien ? Où est la priorité ? Nous sommes citoyens de cette terre, et pourtant, nous ne sommes que de passage, nous dit la Bible. Pour les croyants, la patrie définitive est céleste.Mais en attendant, le Christ a confié une mission à ses disciples, celle de faire connaître son évangile… Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. (Évangile de Jean, chapitre 3, verset 16).

Cet évangile doit être annoncé, en paroles et en actes. Cela implique une conduite qui ressemble à celle du Christ. Selon une maxime, un chrétien a la tête dans le ciel et les pieds sur terre. Il est donc normal qu’un chrétien participe aux débats de société. C’est une des raisons d'être de ce blog. Alors, à bientôt pour un autre article.

__

(1) Le blog de Patrick