Je suis chrétien !

Il y a un an, j'étais "Charlie". Je ne le regrette pas : la liberté d'expression doit être protégée.

Aujourd'hui, 6 janvier 2016, Charlie-Hebdo, dans sa une, présente une caricature du Dieu des chrétiens (ou des francs-maçons? ou des deux?), en vêtements ensanglantés, considéré comme responsable des exactions des islamistes.

Je ne conteste pas à Charlie le droit de caricaturer ce qu'il veut, mais je déplore sa mauvaise foi. Il est tellement plus facile de faire endosser les crimes abominables des islamistes au Dieu des chrétiens. En cela il ne prend aucun risque, c'est bien connu : les chrétiens tendent l'autre joue. Je ne supporte pas la mauvaise foi. Celle-ci est engendrée par la peur. Je ne reproche pas au caricaturiste d'avoir peur, mais de se défouler sur les chrétiens qui sont souvent les premières victimes des islamistes.

Pour moi, Charlie, c'est fini. infochretienne-pardonneleur-400.jpg

Lire aussi cet article.