Ces attentats, une abomination !

Je-suis-Paris-en-colere.jpg

En colère, parce que :

  • En janvier, après les attentats contre Charlie-Hebdo, j'entendais : "Ils l'ont quand-même un peu cherché !"
  • Après les attentats contre l'Hyper Cacher, visant des juifs, je pose la question : "Ils l'ont cherché aussi ?"
  • Après les attentats du 13 novembre contre le Stade de France, le Bataclan, les terrasses de café et autres "lieux de perdition" : "Ils visent tout le monde !" J’ai envie de leur répondre "Ah ? et ils l'ont cherché eux aussi ?"
  • Depuis quarante ans et surtout les vingt dernières années, on n'arrête pas d'acheter la paix sociale à coups de milliards injectés dans les "quartiers" et de faire des compromis scandaleux, on ferme les yeux sur les trafics de drogue ou d'armes, on est laxiste en matière de condamnation de crimes et on finance en partie les mosquées avec nos impôts.
  • Bien des responsables politiques estiment que l'islam est compatible avec la république alors que le christianisme est voué aux gémonies.
  • Personne ou presque n'ose dire que la violence exercée par les islamistes trouve sa source dans le coran et les hadith qui appellent au meurtre des juifs, des chrétiens, des "mécréants" etc. en tout temps et où qu'ils se trouvent.
  • Très peu de voix s'élèvent pour prendre la défense des chrétiens persécutés par la "religion d'amour, de tolérance et de paix".
  • Les gouvernements successifs fricotent avec des pays arabes dont on sait qu'ils financent le terrorisme, mais ils continuent à leur vendre des armes et des avions.
  • Parmi les migrants, il y a des musulmans qui molestent ou menacent des chrétiens dans les centres d'accueil (Flüchtlingsheime), sur le territoire allemand, mais silence radio de la presse mainstream.
  • Lorsque les responsables musulmans dénoncent (parfois du bout des lèvres seulement) les attentats, ils s’empressent d’ajouter : "Pas d’amalgame !"
  • Quand un mur d’une mosquée est tagué, il fait la une des journaux, mais quand une église est profanée, personne ou presque n’en parle.
  • Si nous sommes dans cette situation, "c'est notamment la faute des Français et des Occidentaux, racistes et islamophobes, qui pratiquent l'amalgame" etc. Ces discours me sont insupportables.
  • Globalement, tous les gouvernements depuis Giscard d'Estaing ont leur part de responsabilité. Ce dernier a accueilli en France (Neauphle-le-Château) un islamiste qui a renversé le Chah d'Iran et établi la "république islamique", pensant en retirer un bénéfice. Bien mal lui en prit : Khomeiny au pouvoir, la France est devenu le "petit Satan" !
  • Et, cerise sur le gâteau, sur les chaines étrangères on voit des images montrant des écriteaux ou des pancartes disant "Pray for Paris". Pourquoi ne les voit-on jamais sur les médias français ? Laïcardise et islamophilie caractérisent nos journalistes.

Pray-for-Paris.jpg